L'expertise immobilière
246.2K views | +55 today
Follow
L'expertise immobilière
Pour savoir tout ou presque.... sur l'immobilier
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Julien Arthapignet (Acheterduneuf.com)
Scoop.it!

Les plus belles constructions de Ieoh Ming Pei, l'architecte de la pyramide du Louvre

Les plus belles constructions de Ieoh Ming Pei, l'architecte de la pyramide du Louvre | L'expertise immobilière | Scoop.it

L'architecte sino-américain est mort à l'âge de 102 ans. S'il est connu en France pour la pyramide du Louvre, il a dessiné d'autres édifices marquants à travers le monde.

 

L'architecte sino-américain Ieoh Ming Pei est mort à 102 ans le 15 mai. Lauréat du Prix Pritzker en 1983, considéré comme le Nobel de l'architecture, Ieoh Ming Pei avait imposé une certaine idée de la modernité et du classicisme dans des projets audacieux tels que celui du réaménagement du musée du Louvre à Paris. "Les architectes contemporains tendent à imposer la modernité aux choses. Il y a un peu de préoccupation pour l'histoire, mais elle n'est pas très profonde", déclarait-il dans une interview au New York Times en 2008. "Je comprends que les choses ont changé, qu'on a évolué. Mais je ne veux pas oublier le début (...) Une architecture qui dure doit avoir des racines".

 

Né le 26 avril 1917 à Canton dans une vieille famille originaire de Suzhou, "la Venise de l'Orient", près de Shanghaï, Ieoh Ming Pei part en 1935 aux Etats-Unis où il obtiendra un diplôme du MIT (Massachusetts Institute of Technology), puis un diplôme de design à l'université de Harvard (1948) où il fut l'élève de Walter Gropius, fondateur du Bauhaus et l'un des théoriciens du style international. Naturalisé américain en 1954, il est successivement professeur assistant à Harvard (1945-1948), puis directeur d'architecture dans le cabinet Webb and Knapp (1948-1955), avant de créer sa propre agence (I.M. Pei et associés) en 1955.

Un projet audacieux qui déchaînera de violentes passions

La construction du Mile High Center, à Denver, Colorado, (1956) est la première grande commande d'une longue série: Centre National de recherches atmosphériques à Boulder, Colorado, (1967), Tour John Hancock, Boston (1973). Au cours des années soixante-dix, son cabinet connaît un succès croissant aux États-Unis et à travers le monde: Hôtel de Ville de Dallas, Texas, (1978), Bibliothèque J.F. Kennedy, Boston (1982), Hôtel Xiangshan, Pékin, (1983), Centre des congrès et des expositions, New-York, (1985), National Gallery of Art, Washington, la Banque de Chine, Hong Kong (1989).

En 1983, le président François Mitterrand fait appel à cet architecte, alors relativement peu connu en France, pour repenser le Grand Louvre. Son projet audacieux, qui déchaînera de violentes passions, verra finalement le jour en 1988. L'architecte a aussi laissé sa marque à Berlin en construisant une annexe au musée historique allemand - inaugurée en 2003 - et à Doha (Qatar) où il a conçu le musée d'art islamique.

Ieoh Ming Pei s'est vu attribuer les prix les plus prestigieux. Outre le Pritzker, il a reçu la Médaille d'or de l'Institut américain d'architecture (1979), et la Grande médaille d'or de l'Académie française d'architecture (1981). Deux présidents l'ont honoré: George H.W. Bush lui a remis la médaille présidentielle de la Liberté (1992), la plus haute distinction civile, et François Mitterrand les insignes d'officier de la Légion d'honneur (1993).

 

Voir les photos

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Arthapignet (Acheterduneuf.com)
Scoop.it!

Le baromètre de l'immobilier : le boom de la colocation

Le baromètre de l'immobilier : le boom de la colocation | L'expertise immobilière | Scoop.it

Le phénomène de la colocation fait de plus en plus d’adeptes chez les locataires comme chez les bailleurs/investisseurs. En tête du classement des villes les plus convoitées pour la colocation, on retrouve Nantes, Paris et Lyon. Premier constat, la colocation n’est pas qu’une affaire d’étudiants. Les salariés sont désormais aussi nombreux que les étudiants – avec une répartition 45% / 45% , les 10 derniers pourcents étant composés par les retraités (1%) et les « autres » locataires, avec de plus en plus de famille mono-parentales ! Ils sont en effet de plus en plus nombreux à vouloir échapper à la solitude, réduire leurs dépenses de location et bénéficier d’aménagements pratiques et d’espaces plus grands.

 

Avec des loyers qui augmentent dans les grandes villes, la colocation s’impose comme LA solution la plus économique pour se loger confortablement. La preuve par l’exemple, le loyer moyen pour un studio en France est de 500 euros, (560 euros en résidence étudiante), 400 euros pour une chambre chez l’habitant, alors que pour la colocation, il faut débourser 430 euros pour une chambre et des espaces partagés.

 

En réalité, beaucoup de bailleurs font déjà de la colocation. Avec La loi ALUR de 2014, Il y a colocation dès lors qu’il y a deux locataires, et que ceux-ci soient amis, pacsés ou mariés. Une colocation peut se faire dans un logement vide ou meublé, dans le respect des critères de décence et d’équipement minimum. Vous avez ensuite le choix de rédiger un bail commun ou individuel avec chaque locataire.

Dans un bail commun, les colocataires sont liés par une clause de solidarité. Jusqu’à 6 mois après le départ d’un locataire ou dès le remplacement de celui-ci, le loyer doit être payé en intégralité. Dans un bail individuel, les locataires ne sont pas solidaires les uns des autres et vous devrez distinguer les pièces à usage privé et commun, et définir le loyer en conséquence. Dans tous les cas, chaque colocataire peut bénéficier d’aides au logement (type APL) et également demander un garant.

 

La colocation est une bonne opportunité pour les investisseurs de louer les grandes surfaces qui peinent parfois à attirer les familles avec enfants. L’opération est intéressante également sur le plan financier. Un exemple à Lille dans une colocation XXL pouvant accueillir 11 colocataires. Louée à une seule famille, cette maison de 245 m² rapporterait environ 3150€. En colocation, le bailleur espère gagner 6600€…3

Si locataire et bailleur trouvent leur avantage dans la colocation, pour que le marché se développe encore, les professionnels ont des efforts à faire pour se positionner sur ce marché porteur !. On voit de nombreux sites spécialisés émerger mais la difficulté réside dans le fait d’identifier ces logements accessibles à la colocation. Aujourd’hui, il est difficile de les trouver simplement parce que les logiciels de diffusion professionnels ne sont pas encore adaptés à ce nouveau marché.

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Arthapignet (Acheterduneuf.com)
Scoop.it!

Ralentissement du marché immobilier français au 1er trimestre 2019

Ralentissement du marché immobilier français au 1er trimestre 2019 | L'expertise immobilière | Scoop.it

Selon le dernier baromètre LPI-SeLoger, le marché de l’immobilier connaît un ralentissement général au 1er trimestre 2019. Dans l’ancien, ce ralentissement se traduit par un prix moyen au m² signé de 3 427 €, soit + 0,6 % seulement sur les 3 premiers mois de l’année 2019. Un ralentissement causé notamment par une stagnation des prix des appartements (0,0 % à 3 877 € le m² signé) alors que le prix des maisons a connu une évolution de 1,5 % (2 938 € le m² signé). Dans le marché du neuf, les prix ont même reculé de 1,5 %, avec un prix moyen au m² signé de 4 361 €. Si le repli est général, il est plus rapide sur le marché des maisons (- 2,8 % à 2 450 € le m² signé) que sur celui des appartements (- 1,2 % à 5 113 € le m² signé).

 

Si le marché national est en berne, le baromètre a constaté toutefois des écarts de prix considérables entre les métropoles. Par exemple, pour les appartements dans l’ancien, Rennes a connu une augmentation à 2 chiffres (+ 11,3 % sur un an), avec un prix moyen de 3 798 € par m² signé. À l’inverse, le marché sur la ville de Bordeaux a accusé un net ralentissement avec une hausse de 4,7 % sur un an alors qu’en décembre 2018, les prix augmentaient encore à un rythme annuel supérieur à 10 %. Sur Paris, il a été constaté une augmentation des prix de 6 % sur un an, mais avec des prix signés qui n’ont que très peu crû au cours des trois premiers mois de 2019 (+ 0,7 % à 10 341 € le m² signé).