L'expertise immobilière
247.7K views | +49 today
Follow
 
Scooped by Julien Arthapignet (Acheterduneuf.com)
onto L'expertise immobilière
Scoop.it!

Immobilier : Biarritz talonne certains quartiers parisiens

Immobilier : Biarritz talonne certains quartiers parisiens | L'expertise immobilière | Scoop.it

Le prix de vente moyen à Biarritz d’un appartement neuf avec parking avoisine aujourd’hui les 8 000 €/m². En cinq ans, les prix ont augmenté de plus de 50 %. Du jamais-vu. Dans le neuf, à surface habitable équivalente, il est dorénavant plus cher d’acheter à Biarritz que dans certains arrondissements parisiens. Un appartement dans le quartier Milady face à la mer coûte autant qu’un logement dans le 15e arrondissement parisien avec vue sur la tour Eiffel.

 

Dans l’ancien, sans atteindre des niveaux comparables, les prix sont eux aussi en forte hausse. Pour les appartements, les notaires relèvent des prix oscillant dans une fourchette comprise entre 4 500 €/ m² et 7 000 €/m², en augmentation de 23 % sur cinq ans.

Du côté de Miramar ou de la Côte des Basques, il faut même plutôt compter entre 8 000 €/ m² et 12 000 €/m² pour acquérir un studio ou un T2, voire au-delà pour un bien d’exception, à l’instar de ce duplex de 157 m², dans l’hôtel particulier Belle Époque face à la Grande-Plage, actuellement mis en vente par l’agence DPP Real Estate à 2,35 M €.

« Un bel appartement acheté 800 000 € en 2013 peut aujourd’hui se revendre à 1,2 M€ »,

témoigne Lionel Olaizola, à la tête, avec son frère Michaël, de l’agence immobilière Olaizola, spécialisée dans la transaction immobilière de luxe et de standing à Biarritz et sur la côte basco-landaise.

Des biens parfois surestimés

Cette folie des prix tient avant tout au profil des acquéreurs, car Biarritz attire une clientèle étrangère et des seniors aisés à la recherche d’une résidence secondaire ainsi que des investisseurs en quête d’un bon rendement locatif saisonnier de type Airbnb. Du même coup, ce sont les petits appartements situés à proximité des plages qui suscitent le plus d’intérêt.

« En général, dans l’immobilier, le luxe est une question de prestations et de qualité du bâti, poursuit Lionel Olaizola. À Biarritz, c’est simple, le luxe se résume d’abord à l’emplacement et à la vue sur mer. »

 

L’engouement pour le haut de gamme et la hausse des prix qui en découle se répercutent sur l’ensemble du marché en donnant l’impression qu’aujourd’hui tout se vend et à n’importe quel prix. Pour Marylis Labèque, de Tout l’immobilier : « Nous sommes dans une phase où de plus en plus de vendeurs ont tendance à surestimer leur bien, sans tenir compte de son emplacement, des nuisances éventuelles ou de son état général, Les agents immobiliers sont en principe des régulateurs de marché, mais nous avons malheureusement de plus en plus de difficultés à être entendus. » 

more...
No comment yet.
L'expertise immobilière
Pour savoir tout ou presque.... sur l'immobilier
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Julien Arthapignet (Acheterduneuf.com)
Scoop.it!

5 points clés pour préparer votre demande de crédit immobilier

5 points clés pour préparer votre demande de crédit immobilier | L'expertise immobilière | Scoop.it

Vous avez fait plusieurs visites et voilà vous avez trouvé la perle rare ! Vous venez de faire une offre au vendeur et il l’a accepté. Et si comme environ 8 acheteurs sur 10, vous avez besoin d’un prêt immobilier, il ne vous reste plus qu’à aller voir le banquier. Et pour ça, mieux vaut soigner votre dossier.

 

Soignez vos comptes bancaires

Avant de faire votre demande de prêt immobilier, évitez AU MAXIMUM les découverts bancaires puisque la banque épluchera vos 3 derniers relevés de compte. Pour certaines banques, le découvert bancaire est un motif de refus de prêt.

Gardez également en tête que le taux d’endettement ne devra pas dépasser 33%. C'est-à-dire que le montant de la mensualité du crédit immobilier ne devra pas dépasser 33% de vos revenus.

Les banques regarderont également votre reste à vire, notion qui correspond aux revenus qu'il vous reste après avoir payé vos charges fixes.

Montrez votre stabilité professionnelle

La banque regardera également votre situation professionnelle et appréciera le risque en fonction de la stabilité de votre emploi. Ainsi, pour montrer la stabilité de vos revenus présentez un contrat de travail type CDI ou en justifiez que vous exercez la même activité depuis au moins deux ans !

Un autre élément est important : la validation de la période d'essai et plus généralement l'ancienneté professionnelle. Certaines banques refusent en effet de financer des profils dont la période d'essai n'est pas validée et demandent souvent une attestation de l'employeur.

Constituez-vous un peu d’apport,

Les banques exigent généralement 10% de l’opération. Ce qui représente le coût des frais de notaire (8% dans l’ancien) et des frais de l’agence immobilière s'il y en a une.

Mais les financements sans apport sont possibles, selon les banques et de votre profil emprunteur.

 

Comparez les banques

En faisant par exemple appel à un courtier immobilier (Cafpi, Meilleurtaux, Vousfinancer, Empruntis, etc.) dont c’est le métier.

En faisant un petit tour des banques, vous pourrez choisir le meilleur taux et les meilleures conditions. Le but ? Payer le moins d’intérêts possible surtout si vous vous endettez sur très longtemps. La durée moyenne d'emprunt constatée par l'Observatoire Crédit Logement/CSA est d'ailleurs de 19 ans.

Mais le taux immobilier n'est pas le seul élément à comparer...

Lisez bien les conditions du crédit

Notamment les conditions de l’assurance du prêt et les conditions de remboursement du prêt (indemnités de remboursement anticipé, transfert de prêt, modularité des échéances, etc.).